Chroniques

Chronique : C’est arrivé en Avril

Bonjour tout le monde,

Vous allez bien ? Aujourd’hui, je viens vous parler d’un genre de roman que je lis très peu. Il s’agit de science-fiction avec le roman « C’est arrivé en Avril » de Philippe Meisburger qui a été un énorme coup de cœur !♥ Si vous voulez en savoir plus, suivez-moi…

  • Le livre :

Titre : C’est arrivé en Avril

Auteur : Philippe Meisburger

 Maison d’édition : Librinova

Pages : 604

Public : Adultes

Thèmes : Science-fiction, fin du monde, aventure, amour et complot

Où se procurer ce roman : Amazon

Notes : Booknode 8.18/10 (12 votants), Amazon 4.5/5 (64 votants), 10/10 pour moi !♥

Si on vous disait que demain, votre ville serait rayée de la carte? Si vous deviez fuir à la campagne, chez un ami dont la maison cache un secret qui va changer votre vie? Pour Vincent, c’est arrivé en avril. Le jour de sa rencontre avec Karine. Qui est-elle? Pourquoi tient-elle à se rendre à Sedona, Arizona? Car s’il existe de meilleures dates que la fin du monde pour tomber amoureux, se pourrait-il que leur amour soit notre ultime espoir?

Une aventure haletante, un road trip à travers les États-Unis, une chasse à l’homme impitoyable, une machination implacable doublée d’une histoire d’amour entre deux êtres réunis par le destin ou autre chose?

  • Mon avis :

Dès les premiers mots, les premières lignes, les premières pages, j’étais happée par cette histoire extraordinaire qui lie nos deux héros, Vincent et Karine. Un beau jour d’avril, Vincent se réveille avec son monde qui commence à partir en fumer. Effectivement, des attaques mystères font exploser les villes américaines les unes après les autres. Tous les citadins doivent partir se réfugier dans leur famille en campagne ou bien dans des camps. Vincent part avec son ami Dylan direction Columbus, sa ville natale, mais malheureusement celle-ci finit par être attaquée également. Vincent n’a pas d’autres choix que d’aller se réfugier dans la famille de son ami. Là-bas, il va faire la rencontre de la demi-sœur de Dylan, Karine, une jeune adolescente devenue aveugle suite à une prise d’otages dans un petit magasin de sa ville où elle était caissière. C’est aussi à partir de ce moment-là que les choses étranges vont s’enchaîner jusqu’à ce que Vincent et Karine se retrouvent seuls au monde avec comme but de rejoindre cette ville mystérieuse de l’Arizona, Sedona. Intrigant, n’est-ce pas ? Je pense que « C’est arrivé en Avril » est ce genre de livre dont moins on en sait avant sa lecture, mieux c’est. Cependant, je vais quand même vous en parler un peu, histoire de vous mettre l’eau à la bouche car ce roman est excellent !

Il y a plusieurs étapes dans cette histoire et c’est ce que j’ai beaucoup apprécié dans ma lecture. Nous suivons vraiment pas à pas la survie, les aventures et mésaventures de nos héros qui doivent se débrouiller dans un monde où les humains et les animaux ne sont plus. Jamais je ne me suis sentie perdue malgré les différents lieux car tout est très bien indiqué comme dans un carnet de bord. On découvre les routes, les paysages, les villages, les campagnes des États-Unis et j’ai beaucoup aimé ce côté road trip du roman. Ce roman est une vraie mine d’informations et je ne me suis pas sentie submergée. Au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire, comme nos héros, on se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond… Et tout d’un coup, ils ne sont plus si seuls. Les animaux réapparaissent, des humains font leur apparition, mais pourquoi les pourchassent-ils ? Que se cache-t-il derrière les attaques soi-disant « terroristes » ? Et pourquoi, cette obsession commune d’aller à Sedona, au fin fond du désert ?  Comme vous pouvez le voir, l’ennui n’est pas au rendez-vous. Des attaques, des courses poursuites, des complots, des vérités, des mensonges… Tout pour vous tenir en haleine et vous retourner le cerveau. J’avoue que je ne suis pas ressortie indemne de cette lecture. J’ai été complètement bouche bée par rapport à tout ce qui se passait et je ne pouvais qu’assister à ça, incapable de réagir. Beaucoup de surprises, de retournements, j’étais bluffée ! Je ne veux absolument pas vous parler de la fin, mais clairement, je n’ai pas de mots pour exprimer ce que j’ai pu ressentir à la lecture de cette conclusion… J’étais juste, et excusez-moi l’expression, mais sur le cul !

Parlons maintenant des personnages qui évoluent au fur et à mesure de cette aventure. Vincent est un personnage que j’ai trouvé très intelligent, débrouillard et terre-à-terre. Il a le sens de la loyauté et du sacrifice. J’ai beaucoup aimé ce personnage masculin qui est courageux et qui n’hésite pas à foncer dans le danger pour sauver Karine et les gens qu’il aime. J’ai bien aimé le voir également amoureux, rassurant et affectueux même si ce n’est pas la partie de lui qui m’a le plus marqué. Ensuite, il y a Karine qui est également une jeune femme exceptionnelle même si au début, je l’ai vraiment trouvé très gamine et énervante. Cependant, quel plaisir de la voir évoluer, de la voir s’affirmer et agir en utilisant son handicap comme une force. Il y a un moment particulier dans l’histoire où je me suis dit « Bordel, cette fille est incroyable ! » et on comprend pourquoi Vincent est tombé amoureux d’elle. Tout comme Vincent, j’ai aimé son côté plus innocent, plus doux, sa façon de penser et son humanité. À eux deux, j’ai trouvé qu’ils faisaient un super duo. Ils m’ont fait rire, ils m’ont attendri et parfois ils m’ont énervé, mais ensemble ils étaient plus forts. J’ai beaucoup apprécié les moments où Vincent décrivait les paysages autour d’eux pour que Karine puisse se les représenter et les prendre en photo.

Pour finir, je me dois de vous parler de l’écriture de Philippe Meisburger qui est intelligente et mature. Elle nous guide à travers tous les États-Unis sans jamais nous perdre dans toutes les informations qui sont données. L’histoire est extraordinaire, mais également très enrichissante et j’ai trouvé que tout était cohérent. L’auteur nous rend addicts à travers son écriture fluide et d’une grande qualité. Ça a été pour moi un vrai plaisir de lire ce roman et je suis heureuse d’avoir eu la chance de découvrir cette pépite qui a marqué mon cœur, mais également mon esprit. Je terminerai cette chronique en disant que vous ne devez absolument pas manquer de lire les notes de l’auteur à la fin concernant ses recherches et ses inspirations pour son roman ! J’ai trouvé cela très intéressant.

Avez-vous lu ce roman ? Vous tente-t-il ?

« C’est arrivé en avril » est sans doute l’un de mes coups de cœur les plus marquants de ce début d’année 2020 et je sais déjà que je lirai les autres publications de l’auteur, s’il y’en a. Je remercie Philippe Meisburger pour sa confiance ! N’hésitez pas à me conseiller en commentaire vos romans de science-fiction préférés pour que je puisse plus découvrir ce genre et en attendant on se retrouve sur Instagram pour plus de lectures ♥

À bientôt,

Un commentaire sur “Chronique : C’est arrivé en Avril

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s