Chroniques

Chronique La Faucheuse, tome 1 de Neal Shusterman

Hey,

Aujourd’hui on se retrouve pour une toute nouvelle chronique qui arrive un petit peu en retard, vu qu’il s’agit de la chronique sur le premier tome de la trilogie « La Faucheuse » de Neal Shusterman. Sans plus attendre, plonger avec moi  à la rencontre de la Communauté des Faucheurs.

  • Présentation du livre :

Titre : La Faucheuse, tome 1 : Futur parfait

Auteur : Neal Shusterman

Maison d’édition : Robert Laffont

Pages : 493

Thèmes : Science-Fiction, young adult, futur, mort

Les commandements du Faucheur:

Tu tueras.

Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.

Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.

Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

  • Mon avis :

La première partie pour moi a été la plus compliquée et c’est notamment pour ça que ce premier tome n’est pas un coup de cœur. J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire car je ne comprenais pas très bien où l’auteur voulait nous mener et surtout le changement d’environnement à chaque chapitre m’a, au départ, un peu dérangé. Je pense aussi que je n’étais pas totalement à fond car j’étais dans une période pas propice à la lecture.

J’ai commencé à dévorer et à vraiment apprécier ma lecture à partir de la seconde partie et j’ai vraiment adoré tout ce qui se passait ! Pourquoi est-ce que j’ai plus apprécié ma lecture à partie de cette partie ? Alors, tout d’abord, pour faire dans les grandes lignes, on va suivre deux jeunes Citra et Rowan qui vont être recrutés par un Faucheur pour devenir apprenti et apprendre tout ce qu’il faut savoir pour devenir un parfait faucheur. A la fin de la première partie, un accident va survenir et cet accident va alors tout changer pour nos deux jeunes gens.

J’ai adoré suivre Citra et Rowan qui vont prendre des chemins différents, des décisions différentes et qui vont chacun devenir plus ou moins des bons faucheurs. Les personnages secondaires sont également importants et accompagnent tout le long de l’histoire nos deux jeunes héros dans leur apprentissage mais également dans leur évolution personnelle.

Outre les personnages, la construction de l’univers est également très intéressante ! L’auteur a vraiment fais preuve d’originalité car je n’avais jamais lu un autre livre dystopique avec un univers comme celui-ci et j’ai beaucoup aimé découvrir cette société un peu particulière. Ça amène à certaines réflexions et c’est un autre point que j’ai bien aimé durant ma lecture. Plusieurs fois, je me suis posée des questions et cela a vraiment rendu mes moments de lecture plus intéressants !

Pour terminer, ce que j’ai également beaucoup aimé dans ce livre, c’est les parties, par-ci par là, des journaux de bords des Maîtres Faucheurs. Ça permet de mieux comprendre comment cette communauté et les faucheurs fonctionnent et de connaître un peu plus la psychologie de ces personnages. J’ai bien aimé comment se termine ce premier tome et j’aime beaucoup nos deux héros, Citra et Rowan, que j’ai hâte de retrouver dans le second tome !

Comme vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce premier tome mais ce n’est pas à coup de cœur surtout à cause de ce début un peu long. Cependant, je pense que la saga peut arriver à me conquérir ! ♥

Avez-vous lu ce premier tome ? Vous tente-t-il ?

N’hésitez pas à me répondre en commentaire, je serais très heureuse de lire vos avis ! En attendant, on se retrouve sur Instagram pour toujours plus de fun et de lectures !

A bientôt,

2 commentaires sur “Chronique La Faucheuse, tome 1 de Neal Shusterman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s