Chroniques

Chronique Geisha

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? Aujourd’hui, je suis de retour pour vous parler du dernier roman que j’ai lu « Geisha » d’Arthur Golden ! En ce moment, je sais que je fais que des chroniques livresques mais c’est plus « simple » pour moi mais ne vous inquiétez pas les articles lifestyles et voyages reviendront !♥

  • Présentation du livre :

Titre : Geisha

Auteur : Arthur Golden

Maison d’édition : JC Lattès

Pages : 516

Thèmes : Amour, amitié, japon, culture traditionnelle japonaise, geisha, guerre

A neuf ans, dans le Japon d’avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, aune maison de plaisir de Kyoto. Dotée d’extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu’il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l’initiation difficile qui en fera une vraie geisha.

Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l’amour : Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches, les puissants se disputeront ses faveurs. Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d’une rivale. Elle rencontrera finalement l’amour…

Ecrit sous la forme de mémoires, ce récit a la véracité d’un exceptionnel document et le souffle d’un grand roman. Il nous entraine au cœur d’un univers exotique où se mêlent érotisme et perversité, cruauté et raffinement, séduction et mystère.

  • Mon avis :

« Geisha » c’était un de ces livres reliques de ma PAL dont je ne me souvenais même plus jusqu’à ce que je le re-découvre en rangeant ma bibliothèque. Je ne savais plus de quoi ça parlait mais lorsque j’ai fais ma liste de livre à lire pour mon challenge PAL, je l’ai tout de suite ajouté et je ne suis pas déçue de ma décision !

La première chose qui m’a tout de suite plu c’est la forme de l’histoire. L’auteur a décidé de mettre en place son histoire comme si c’était des mémoires et j’ai beaucoup aimé la proximité et l’intimité qu’on ressent grâce à cela. J’avais l’impression d’être dans la même pièce que Sayuri et l’écrivain qui retranscrit ses paroles et c’était vraiment agréable comme sentiment.

Sayuri est le prénom de geisha de Chiyo. Pour moi c’est vraiment une distinction à faire entre son prénom de naissance et son prénom de geisha car même si il s’agit de la même personne, nous allons suivre deux histoires différentes. Au début, on rencontre Chiyo qui est une jeune fille vivant dans un petit village de pécheur. La famille de cette jeune fille est assez pauvre et malheureusement sa mère est très malade. Le destin de Chiyo et de sa sœur est tout tracé et sans grande surprise. Cependant, un jour Chiyo fait la rencontre de M.Tanaka qui va voir dans les yeux bleus-gris de cette fillette un tout autre destin…

Par la suite, on va suivre la jeune Chiyo qui va au début de son arrivée à l’okiya beaucoup souffrir jusqu’à ce que la chance, un beau jour, frappe à sa porte et une nouvelle vie s’offre alors à elle en tant que Sayuri, apprentie geisha.

J’ai adoré le personnage de Chiyo/Sayuri, son caractère, ses pensées et sa façon de faire face à tous les obstacles. J’ai adoré la voir grandir, la voir s’élever pour atteindre ses objectifs. J’ai beaucoup aimé la suivre dans le monde féminin des Geishas et à partir d’un certain moment, je ne pouvais plus lâcher mon livre, tellement j’avais envie d’en savoir plus. Dans ce monde là, il faut constamment être vigilante, calculatrice, bonne comédienne et parfaite dans tout ce que l’on fait. Plusieurs choses se passent en même temps et c’est incroyable comme le langage japonais est montré comme très subtile et métaphorique.

Pour finir, malgré des passages un peu plus longs, j’ai vraiment adoré toutes les informations, les descriptions que l’auteur donne dans son roman à travers son personnage principal. J’ai appris beaucoup de choses sur le Japon et sa culture traditionnelle ainsi que sur les Geishas et leur monde. Les descriptions que j’ai préférées étaient sans aucun doute celles faîtes sur les  kimonos magnifiques que portaient les geishas pour toutes les occasions !

Je dirai que « Geisha » a vraiment été une lecture instructive et agréable malgré des passages longs et un début un peu difficile. Si vous aimez la Japon ou voulez en savoir plus sur ce pays et sa culture traditionnelle, je ne peux que vous recommander cette lecture qui je suis sûre vous plaira !♥

C’est maintenant la fin de cette chronique, j’espère qu’elle vous aura plu ! N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà lu ce livre ou si il vous tente. Venez également me rejoindre sur mon Instagram où je suis assez active !♥

A bientôt,

5 commentaires sur “Chronique Geisha

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s